Le secteur de la santé de plus en plus convoité par les SCPI Publiée le : 22/02/2016 - 09:05

Primonial REIM est la première société de gestion à avoir lancé une SCPI dédiée au secteur de la santé, Primovie. L’une de ses deux nouvelles acquisitions de cliniques (fin 2015) a été rachetée à Icade, qui vient, lui aussi, d’acquérir des terrains en province pour y faire construire deux nouvelles cliniques.  

 

En octobre dernier Primonial REIM annonçait s’intéresser prioritairement au secteur de la santé. Un objectif rapidement mis en pratique avec une 1re acquisition, le 6 novembre 2015, d’un ensemble immobilier à Munich comprenant une clinique de procréation médicalement assistée et un centre de recherche génétique, pour un montant global de 10,825 M€.

Un investissement qui s’inscrit «dans la stratégie de diversification dynamique de la SCPI Primovie, avec l’objectif de profiter des opportunités d’investissement en immobilier de santé et d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes en Allemagne », comme le déclarait alors Laurent Flechet, président du Directoire de Primonial REIM. En attendant la poursuite de cette stratégie, la structure dédiée à l’immobilier du groupe de conseil en gestion de patrimoine vient d’annoncer la finalisation de deux acquisitions de cliniques MCO (médecine chirurgie obstétrique) en France.

 

La première acquisition de Primonial porte sur le rachat des droits au contrat de crédit-bail immobilier détenus par le Groupe Avenir Santé sur la Clinique Paul Picquet, située à Sens (89). La deuxième opération concerne la Clinique du Parc à Saint-Priest-en-Jarez (42), exploitée par le Groupe C2S, et acquise auprès d’Icade Santé. Icade, dont le nouveau Directeur général, Olivier Wigniolle, réaffirmait récemment la volonté de se développer sur l’immobilier de santé devenu, selon lui, «une véritable classe d’actifs immobiliers aujourd’hui en France ». Déjà leader sur ce segment, qui représente entre 17 % et 18 % du patrimoine de la foncière (Icade Santé revendiquait un patrimoine d’environ 2,4 Md€ fin 2014), Icade, dont vient quant à lui d’acquérir deux terrains destinés à construire de nouvelles cliniques, l’un à Quint Fonsegrives au sud-est de Toulouse (31), l’autre à Bezannes au sud-ouest de Reims (51). 

 

Coté Primonial, le groupe ne précise pas à quelles structures seront spécifiquement affectées ces acquisitions. Mais il y a tout lieu de penser que la SCPI Primovie, la première SCPI dédiée au secteur de la santé lancée sur le marché, en soit la destinataire, au moins partiellement. Selon les données communiquées par Primonial, Primovie affichait au 31 décembre 2015 une capitalisation de 450 M€, et gérait un patrimoine immobilier de 143 000 m² réparti entre plus de 4 000 associés. Son taux d’occupation financier, à la fin du 3etrimestre 2015, était de 99,7 %. En 2014, la SCPI Primovie a distribué un dividende de 9,74 € par part, soit un rendement DVM de 5,1 %. Au 30 septembre, elle avait versé 3 acomptes pour un montant total de 7,19 € par part.

être rappelé

Un conseiller vous
rappelle

Merci de saisir votre numéro de téléphone

Newsletter

Recevoir la newsletter

Merci de saisir votre adresse mail